LE PORTAIL DES FILMS
SUR PARIS ET LA REGION ILE-DE-FRANCE

 

Île de France

Mairie de Paris

 

Parcours
Yves Saint Laurent
P63
Yves Saint Laurent, le temps retrouvé
collection Paris Île-de-France
Les créations d'Yves Saint Laurent (1936-2008) ont perpétué le chic parisien, tout en le renouvelant radicalement à travers des coupes révolutionnaires.


Une figure mythique de la mode
 
Né à Oran en 1936, Yves Saint Laurent a fait ses débuts comme assistant modéliste chez Christian Dior auquel il a succédé en 1957, devenant à vingt et un ans le plus jeune des couturiers. En 1962, il a fondé sa propre maison de haute couture et s'est lancé en 1966 dans le prêt-à-porter. A travers ses tailleurs pantalons, ses smokings pour femme et sa saharienne devenus légendaires, le créateur a inventé une ligne vestimentaire féminine originale et moderne.


De Catherine Deneuve à Zizi Jeanmaire
 
Yves Saint Laurent a travaillé à plusieurs reprises pour le cinéma en habillant Claudia Cardinale dans La panthère rose (1963) de Blake Edwards ; Catherine Deneuve dans Belle de jour (1967) de Luis Bunuel, La chamade (1968) d'Alain Cavalier et La sirène du Mississippi (1969) de François Truffaut ; Romy Schneider dans César et Rosalie (1972) de Claude Sautet ; ou encore Anny Duperey dans Stavisky (1974) d'Alain Resnais.

Le couturier a également créé tous les costumes de Zizi Jeanmaire, notamment dans Les collants noirs (1960) de Terence Young, qui présente quatre pièces classiques des ballets de Paris de Roland Petit. La danseuse évoque cette longue collaboration dans le documentaire Zizi Jeanmaire légendaire (1992).



5 avenue Marceau
 
Parmi les nombreux titres dans lesquels apparaissent Yves Saint Laurent ou ses créations, signalons en particulier un numéro du magazine télévisuel Dim Dam Dom, tourné en 1968, où le jeune créateur évoque la mode et les femmes en réponse à Coco Chanel (Yves Saint Laurent répond à Mademoiselle Chanel, Rémy Grumbach, 1968). Un autre numéro de cette série présente La vilaine Lulu, un dessin animé réalisé d'après un scénario d'Yves Saint Laurent (Emission du 25 février 1967, Daisy de Galard). Enfin, plusieurs défilés filmés permettent de redécouvrir différentes collections haute couture et prêt-à-porter du créateur (Yves Saint Laurent rive gauche, 1984 et 1988 ; Yves Saint Laurent haute couture, 1987 et 1989).

A la veille de fêter les quarante ans de sa maison, Yves Saint Laurent a ouvert aux caméras la porte de son prestigieux hôtel particulier, autorisant le réalisateur David Teboul à filmer un univers dont il a longtemps préservé le caractère confidentiel : Yves Saint Laurent 5 avenue Marceau 75116 Paris relate sept mois de la vie de cette maison haute couture pendant la préparation de la collection Hiver 2001, qui sera aussi l'ultime collection du couturier. Du même réalisateur, Yves Saint Laurent, le temps retrouvé, composé d'interviews, témoignages et documents d'archives, complète cette même année le portrait sensible de ce créateur de génie, au crépuscule de sa carrière. Le 7 janvier 2002, Yves Saint Laurent fait ses adieux à la haute couture. Il est mort à Paris le 1er juin 2008.


En écho
 
Sur le site du Forum des images
Paris, capitale de la mode

 

Dim Dam Dom

 

Sur Internet
Site officiel de la maison Yves Saint Laurent : http://www.ysl.com

 

Fondation Pierre Bergé Yves Saint Laurent : http://www.fondation-pb-ysl.net

 

Copyright Forum des images
janvier 2002

Partenaires